Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Qt 5 : 5.9.1 - Qt Creator : 4.3.1 - Qt Installer : 2.0.3 - JOM : 1.1.2 - Qt Build suite : 1.7.0 - VS Qt 5 : 2.0.0

Arduino ou Rasbperry : le combat des chefs (enfin presque).

Alors quel est le vainqueur de ce combat selon vous et pourquoi ?

Réponses

  • Ils ne sont pas en concurrence.
    Arduino tourne à 16MHz et a 2kB de RAM (pour un UNO). Il boot directement et les E/S sont nommées.
    Raspberry Pi tourne à 800MHz (avec plusieurs coeurs et une puce graphique, non ?) et a 512MB de RAM (pour le modèle B). Il a une sortie HDMI Il faut installer un OS.
    Te connaissant, même l'Arduino utilise des librairies obèses, non ? :D
  • Dans cette histoire chacun est libre de ces critères préférentiels pour définir pourquoi l'un ou l'autre est son vainqueur ;)

    En fait, moi je ne pourrait pas donner de vainqueur car je ne connais pas du tout Arduino...

    Ton Arduino pour un peu on dirait un ZX 81 :D
  • Si les critères sont libres, ma préférence va vers l'Arduino car en branchant 2 capteur , une LED et en écrivant quelques dizaines de lignes de code, on a une application dédiée à un problème. En plus, cette carte est accompagnée d'une flopée de "shield" (comprendre "carte d'extension") qui permettent d'ajouter des fonctionnalités sans avoir aucune connaissance en électronique.
    Pour le raspberry, je n'en ai pas encore eu besoin car un pc ou un smartphone fait souvent l'affaire. Je pense quand même m'en servir prochainement pour faire un client léger pour un media center et avoir des écrans partout dans la maison !
    Comme le fighting spirit est une invitation à troller, combien consomme un ZX 81 ?
    Pour enchérir en faveur d'Arduino, c'est du C++ mais on n'est même pas obligé de savoir coder en C++ pour faire des programmes de base, beaucoup d'exemples donnent des codes que l'on peut comprendre avec de faibles connaissances en programmation et adapter. Les exemples fournis avec l'IDE Arduino (codé en Java et donc moche) permettent une compréhension progressive "du monde Arduino".

    D'un point de vue économique, je pense que l'Arduino est le vainqueur car il génère tellement de pognon que ses créateurs discutent par avocats interposés depuis quelques temps : fight.
  • Le fait de te voir employer le mot "Java" devrait de te voir bannis a vie et même au delà de ce forum :D
  • Je suis témoin, il a dit "codé en Java donc moche". Je t'en supplie ne le bannis pas, il n'a que nous !
  • Si les critères sont libres, ma préférence va vers l'Arduino car en branchant 2 capteur , une LED et en écrivant quelques dizaines de lignes de code, on a une application dédiée à un problème
    allez on troll, avec le raspberry, je le fais en 9.5 lignes :-)
    En fait, je penche plus pour le rpi car, embarquant un linux, on installe build-essential et Qt et roule me poule.
  • Il me semble que la philosophie de l'Arduino et du Raspsberry/Beaglebone soit totalement différente :

    Arduino
    Arduino Uno peut être considéré comme un petit automate dédié à, généralement, une unique tache programmée, en gérant directement ses 14 entrées digitales (dont 5 PWM) et 6 entrées analogiques (convertibles en digitales). La platine Mega est beaucoup encore plus fournie en pins.

    On code et ça fonctionne, aux bugs près. Reste forcément la partie électronique à réaliser.

    J'ai ainsi finalisé 2 petits projets avec électronique associée et ai commencé un troisième pour lequel j'ai du ressortir insoleuse à UV et graveur pour réaliser les circuits imprimés.


    Raspsberry/Beaglebone
    Embarquant un OS, l'approche est totalement différente tout comme le type de projet de programmation réalisable.

    D'ailleurs, la simple consultation des livres pour Arduino ou Beaglebone donne le ton : pour Arduino on code dès les premières pages, tandis que pour Beaglebone, les 95 % d'un livre concernent l'installation d'un nouveau Linux, la mise en main, les modifications, etc. On trouve ensuite quelques malheureuses pages dédiées à la programmation proprement dite.

    Chacun de ses deux environnement à ainsi sa spécificité ; le choix n'est donc dicté que par la finalité du projet.


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.